LE SANG DES ANGES - INSTALLATION IN SITU - 11 2001

La Chapelle des Anges, Orvault, Loire Atlantique

Verre sécurit, peinture phosphorescente, 3 x (l.120 cm x H. 230 cm)

Partenaire : Société Dauphin Adshel, Nantes

 

Exposition collective : « Terminus - ceux qui m’aiment prendront le bus », invitée par l’association Drôle d’organe, 2001

L’utilisation du réseau des transports publics était le facteur de convergence vers de nouveaux lieux d’accueil de la culture contemporaine. Le vecteur commun à tous était les lignes de bus de la Sémitan à Nantes. Chaque exposition se déroulait sur les sites des terminus, celui de mon intervention se nommait « Les Anges ».
 
Le sang des anges s’inspire de la forme de certains arrêts de bus ainsi que celle de la stèle. L’ensemble des composants de notre système sanguin et lymphatique, autre réseau de distribution, est gravé sur ce triptyque de verre. De nuit, les mots apparaissent puis disparaissent grâce à l’effet de la peinture phosphorescente (apposée dans la gravure des lettres) qui capte la lumière des phares de voitures. Le concept de l’âme et de son immatérialité se formalise dans cette installation par la substance du corps et son apparition lumineuse bien réelle.

© 2019 SF