DECOMBRES - PROJET DE VOYAGE - SCULPTURE - 03 2009
Morceaux de décombres confiés par l’Irak recouverts de feuilles d’or

Effacer jour après jour la richesse de tout un peuple

PHOTOMONTAGE - 03 2009

Jonathan Guillaume, La Charrue


 

Mes seuls renseignements sur l’Irak étaient quelques informations glanées dans la presse. Les préoccupations de ce peuple étaient à des montagnes des miennes. En quelques semaines, le dégoût mêlé d’impuissance devint écrasant. Là bas, la guerre nie et écrase la mémoire collective, elle l’a réduit en poussière. Ici, Le silence et l’oubli sont révoltants. Je partirais sur ces lieux avec ce vide du non savoir, avec cette vision erronée, bâtie sur des paroles qui sont dictées par une actualité outrageusement voilée. Ecrasant monstre de guerre qui n’épargne ni l’homme, ni sa mémoire.

 

Je recouvre ce morceau de décombres comme ils recouvrent de haine et de mensonges tout un peuple. Je recouvre et redore son blason englouti sous ses fondations. Je recouvre et pare ce vestige de feuilles d’or comme nos ancêtres ont paré leurs plus belles oeuvres. Je recouvre d’un savoir ancestral et protège cette perle nacrée de peines et de larmes.

Effacer jour après jour la richesse de tout un peuple.

© 2019 SF