CES CHERS DISPARUS - INSTALLATION IN SITU03 2004

Triptyque, adhésif imitation dépoli sur plexiglas, 3 x ( l. 83 x H. 140 cm ), Moulin Gautron, Vertou, Loire Atlantique

 

Exposition collective : « Une femme peut en cacher une autre », invitée par la Station Mobile de Nantes, 2004

Noël 1969, repas de famille. Quelques années plus tard, en retrouvant la photographie de ce repas, j’ai constaté que la plupart des personnes présentes à ce dîner étaient décédées. 

 

Les fenêtres du Moulin Gautron laissent place à ce triptyque aux verres dépolis et à l'apparence d’un vitrail. Les pleins des découpes dessinent la scène du passé où certains visages sont auréolés des chiffres de l'année de leur mort. Les vides ouvrent sur la rivière. La vision se mélange, se confond entre le temps suspendu du repas et la quiétude du dehors. Ainsi, le souvenir se conjugue au présent et ces chers disparus sont là, le temps d’un regard.

© 2019 SF